Permis de conduire

Le permis de conduire peut présenter une difficulté pour les personnes présentant des troubles dys.

L’arrêté pour le passage du permis de conduire est paru au journal officiel. Il permet aux candidats dyslexiques, dyspraxiques, dysphasiques de bénéficier d’aménagements pour le passage de l’épreuve théorique du permis (le code).

En particulier, ils pourront passer l’épreuve avec les candidats non francophones ou malentendants. Pour pouvoir en bénéficier,  il suffit de produire l’un ou l’autre des documents suivants :

– une reconnaissance de qualité de travailleur handicapé (RQTH) ou une reconnaissance de handicap obtenue auprès de la maison départementale des personnes handicapées (MDPH) et un diagnostic de dyslexie et/ou de dysphasie et/ou de dyspraxie ;

– une reconnaissance d’aménagements aux épreuves nationales de l’éducation nationale au titre des troubles de l’apprentissage du langage écrit, du langage oral et/ou écrit et/ou de l’acquisition de la coordination ;

– un certificat médical délivré depuis moins de six mois maximum, attestant d’un trouble spécifique du langage et/ou de la lecture et/ou de l’acquisition de la coordination et nécessitant un aménagement des conditions de passage de l’épreuve théorique générale

Le texte complet de l’arrêté est ici

 

Informations supplémentaires